• Apprendre la politesse

    Dès 2 ans, vous pouvez entreprendre le long et progressif apprentissage de la politesse à votre enfant. Les "petits mots magiques" comme "merci", "au revoir" et "s’il vous plait", mais aussi, comment se tenir à table devront lui être inculqués.

    Voici ici encore un apprentissage de longue haleine, où vous aurez l’impression de devoir répéter encore et encore les mêmes choses. Il est utopique de croire que votre enfant connaîtra les règles de politesse en quelques jours. Cependant, dès l’âge de 2 ans les bases peuvent être posées.

    Les « petits mots magiques » qui ne coûtent rien mais font drôlement plaisir comme « Bonjour madame », « Au revoir Mamie », « S’il te plait, Papa » et «  Merci Maman » devront rapidement être inculqués à votre enfant. Commencez par une de ces formules de politesse à la fois jusqu’à ce qu’elle devienne automatique pour votre petit.

    Au début, vous répéterez à votre enfant : « Tu n’oublies pas de dire merci », lorsque l’occasion se présente. Progressivement l’habitude sera prise et vous pourrez introduire une nouvelle forme de politesse élémentaire. N’oubliez pas que votre propre attitude compte énormément. Vous serez plus crédible et les résultats seront meilleurs si vous aussi employez ces « mots magiques » en toute occasion.

    Entre 2 et 4 ans toujours, vous pouvez apprendre à votre petit trésor comment se tenir poliment à table : tenir correctement ses couverts, se servir de sa serviette, s’asseoir correctement et enfin quitter la table lorsque vous l’y autorisez. D’autres règles viendront progressivement compléter ces premières formules de politesse lorsque votre enfant aura bien intégré celles-ci et grandi.

    Une autre préoccupation pour les parents se manifeste par les gros mots que l’enfant est très fier de vous répéter. Si « caca prout » fait sourire, le vocabulaire de votre petit va inévitablement « s’enrichir » d’autres termes beaucoup plus grossiers. Apprenez à votre bambin que même si ces mots lui semblent drôles, vous ne les appréciez pas. Faites-lui, par exemple, reprendre sa phrase sans grossièretés. Dites-lui que vous ne souhaitez pas un tel langage à la maison, ni à l’école. Il va de soi que votre propre exemple et votre vocabulaire sont importants pour arriver au résultat souhaité.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :