• L'enfant de 2 ans

    Votre enfant a maintenant 2 ans et mesure en moyenne de 78 à 93 cm pour un poids de 10 à 15 kg. Son périmètre crânien est en moyenne de 48,5 cm. Enfin, son sourire dévoile 4 canines. A ce propos, il n’est jamais trop tôt pour lui brosser les dents !

    A 2 ans, l’enfant est plus sociable : il cherche avant tout à parler, à enrichir son vocabulaire et à communiquer avec vous. Il nomme les personnes et objets qui l’entourent, pose sans cesse des questions afin de savoir le nom d’autres objets. Il se répète ces mots, et commente longuement ce qu’il fait. Au cours de sa 2ème année, son vocabulaire va connaître une croissance formidable ! Pour l’aider, n’hésitez pas à lui parler, à lui expliquer calmement ce que vous faites ou ce que vous attendez de lui. Par exemple : « Viens manger Nicolas, il y a du poisson et des courgettes, comme tu aimes bien ». Vous pouvez d’ailleurs parler normalement à votre enfant ; il comprendra les mots corrects tout autant que le langage « bébé » même s’il déforme encore les mots en les répétant.

    L’enfant de 2 ans ne se contente pas de répéter, il laisse également courir son imagination. Il s’exprime aussi plus facilement et se fait comprendre par les autres.Remarquons qu’au niveau langage, les petites filles sont souvent en avance par rapport aux garçons.

    S’il échange beaucoup avec l’adulte, l’enfant de cet âge n’a que peu d’interactions avec les autres petits. Il se contente des les observer, les imiter, sans jouer avec eux.

    2 ans, c’est aussi l’âge ou garçons et filles se démarquent, chacun cherche alors à imiter le parent ou tout adulte du même sexe. La petite fille fera « comme maman » et le petit garçon imitera volontiers papa ou bon-papa. Ainsi, les enfants joueront de façon différente avec les mêmes jeux : un garçon ne jouera pas à la poupée de manière identique à une petite fille. L’entourage tend d’ailleurs à leur offrir des jouets spécifiques à leur sexe, comme des autos aux garçons et des dînettes ou des poupées aux fillettes.

    Ne vous étonnez pas de voir votre enfant présenter des craintes : peur du noir, peur des bruits, de certains animaux… Nous aurons l’occasion d’y revenir dans les articles consacrés à ces thèmes.

    Autre événement marquant, cette fois, plutôt la seconde moitié de l’année : l’enfant se découvre. Non seulement son corps, mais aussi sa personnalité, sa place dans la famille. Il se rend compte qu’il est différent, distinct de son papa et sa maman ; il découvre le « Je » et le « Non ».

    En se découvrant « autre », l’enfant va s’opposer aux personnes qui l’entourent. Il revendiquera également son autonomie en voulant tout faire seul. Combien de fois ne l’entendez-vous pas vous dire « Non, moi tout seul ! » ? A côté de ses progrès, pour lesquels vous craquez, votre enfant peut se montrer tyrannique et colérique. Le but n’est pas tant de vous embêter que de bien marquer son indépendance naissante. Armez-vous de patience, cette étape est un passage obligé de sa croissance…


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :