• Les repas à partir de 12 mois

    Mon bébé mange moins, que faire ? Est-ce normal ? Oui, ne vous en faites pas, c’est normal il a moins de besoins par rapport à avant.

    Moins d’appétit : c’est normal

    Au cours des 12 premiers mois, votre enfant a grandi d’environ 25 cm et triplé son poids de naissance. Cet exploit ne se reproduira plus jamais.

    Comme son rythme de croissance ralentit, son appétit ralentit également. Il est donc inutile de vous inquiéter si votre enfant commence à faire la fine bouche et serre les lèvres alors qu’auparavant il avait toujours la bouche grande ouverte et raffolait des différentes purées.

    Face à cette attitude, la seule règle à adopter est qu’en aucune circonstance et sous aucun prétexte, vous ne devez forcer votre enfant à manger plus qu’il n’en a envie. Oubliez également toutes formes de chantage (ni le supplier, ni le remercier, ni promettre de récompense) : l’enfant mange pour sa propre satisfaction, pas pour celle de son entourage. En effet, vos réactions peuvent favoriser le développement d’une relation heureuse avec la nourriture ou le contraire. Votre meilleure stratégie est d’adopter, dès la naissance, une attitude détendue devant la quantité d’aliments que votre bébé mange.

    Tout comme les adultes, les enfants ont le droit d’aimer ou pas certains aliments et ont le droit de les aimer ou pas à certains moments.

    Vous devez prendre sur vous afin d’éviter d’entrer dans un cercle infernal où le repas devient l’enjeu de toutes les tensions.

    Pour être moins inquiet, offrez toujours à votre bébé les aliments les plus nutritifs et diversifiés, mais laissez-le décider des quantités qu’il veut manger.

    Exemple 1 :

    Si votre enfant ne veut plus manger de viande, mais qu’il boit ¾ de litre de lait par jour : C’est tout aussi bien parce qu’il reçoit suffisamment de protéines d’origine animale.

    Exemple 2 :

    Si votre enfant ne veut plus manger de légumes mais acceptent les fruits, il n’y a pas de problèmes puisque nutritionnellement, les fruits et les légumes peuvent quasiment se substituer.

    Il ne faut toutefois pas la laisser grignoter des sucreries ou confiseries entre les repas.

    Les quantités sur 24h

    - Laitages, deux biberons de 240 ml de lait de croissance + 1 laitage (yaourt, fromages blancs...).

    - Céréales, dans le biberon du matin + biscuit au goûter. Deux fois par semaine des petites pâtes peuvent épaissir le repas du midi. Vous pouvez introduire des tartines à la confiture.

    - Légumes, 200 à 300 g, en purée. Si votre enfant rejette les légumes cuits, essayez les légumes crus en misant sur leurs couleurs et leur présentation, bâtonnets de carottes ou de concombres , rondelles de tomates, lamelles de champignons, buisson de choux-fleurs, feuilles de salades ... Pour allier saveur et amusement, préparez une petite sauce à base de fromage blanc ou de yaourt. Les enfants adorent y tremper leurs légumes.

    - Fruits, 200 g, en compote ou morceaux.

    - Viande et poisson, 20g ou un jaune d’œuf.

    - Matières grasses, une noisette de beurre dans la purée.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :