• Sécurité

    De nombreux conseils et des avertissements pour assurer la sécurité des plus petits et les écarter de toutes les menaces de votre environnement.

  • Votre enfant adore aller et fouiner dans la cuisine, lieu de mille et une trouvailles. Alors, prenez beaucoup de précautions car l'accident domestique est vite arrivé...

     

    Quelques chiffres :

    • L’accident domestique chez l'enfant est la première cause de mortalité infantile.
    • Un quart des accidents domestiques se produisent dans la cuisine.
    • La chaise haute est responsable du plus fort taux d’hospitalisation pour chute.
    • 40 % des enfants de moins de 5 ans sont brûlés par un objet chaud et 30% par un liquide bouillant.
    • Trois fois sur quatre un enfant chute sur sa tête.
    • Les familles de type « surprotecteur » ne sont pas plus épargnées par les accidents domestiques (d’après les statistiques).

    Les règles de prudence :

    Chaise haute de bébé :

    • La chaise haute doit être conforme à la norme NF S 54-007 d’avril 1987.
    • La chaise haute doit etre équipée d'une sangle d’entre-jambe et d'une sangle ventrale.
    • Ne pas mettre un bébé de moins de 6 mois dans une chaise haute.

    Objets chauds :

    • Equipez la porte du four d’une porte froide ou d’une grille protectrice afin d'éviter l'accident domestique.
    • Placez si possible le four en hauteur.
    • Protégez les plaques électriques de protège plaques.
    • Mettez hors d’atteinte allumettes et briquets.
    • Tournez vers l’intérieur les manches de casserole.
    • Ne rien laisser en bord de table (tasse remplie de liquide chaud).

    Produits ménagers :

    • Installez des systèmes bloc portes sur les placards accessibles à l’enfant.
    • Placez en hauteur les produits ménagers.
    • Evitez les transvasements de produits toxiques.

    Objets tranchants :

    • Les ranger de façon inaccessible pour l’enfant.
    • Installez des bloc tiroirs.
    • Fermez le lave vaisselle pour éviter l’accès aux couteaux et verres

    votre commentaire
  • Les promenades dans le jardin peuvent être sources de nombreuses découvertes. Mais, le danger peut accompagner ces découvertes, surtout lorsque celles-ci se font auprès des plantes et fleurs qui ornent pourtant si joliment nos jardins.

     

    Plantes d'extérieur et intoxication: les plus dangereuses pour votre enfant

    Les lauriers-roses : les feuilles de cette plante verte sont extrêmement toxiques puisqu’une seule feuille ingérée par un adulte peut entraîner sa mort ! ! !.
    Alors, méfiez vous de l’idée de votre enfant à utiliser ces feuilles comme herbe sur "ses brochettes" car cela suffit pour transférer à l’aliment une dose mortelle toxique.
    Les rhododendrons ou azalées : ils sont très vénéneux et ingérer leur tige peut provoquer des troubles cardiaques avec risque de mort par paralysie respiratoire.  
    Le lierre : il contient dans ses baies noires un agent toxique qui provoque, à partir de deux ou trois baies, des troubles digestifs et une excitation. En plus grande quantité, l’intoxication peut être mortelle.  
    La glycine : avaler les graines de cette plante risque d’entraîner diarrhées et somnolences.  
    Le muguet : les feuilles et les fleurs sont susceptibles de donner des troubles digestifs ainsi qu’une arythmie cardiaque. Méfiez vous aussi de l’eau dans laquelle a trempé la plante car cette eau est elle aussi toxique ! ! !  
    Le gui : les baies arrondies forment des petites boules blanches qui, desséchées, tombent et peuvent être prises pour des bonbons. Ces baies contiennent un poison dangereux qui entraîne troubles digestifs et cardiaques.  
    Les anémones : elles renferment un suc irritant pour les muqueuses oculaires et ingéré, il donne des troubles gastro-intestinaux.  
    Et encore : les arums qui provoquent des dermites, les œillets qui engendrent vomissements et diarrhées, les tulipes dont les feuilles et les bulbes donnent des troubles nerveux, les giroflées cardiotoxiques et le gypsophile.

     

    Savoir protéger son enfant du risque d'intoxication par une plante d'extérieur

    - placez si possible des clôtures au pied de la plante toxique,
    - évitez de planter certaines plantes trop toxiques,
    - apprenez à votre enfant qu'il leur est interdit de manger une plante, une baie ou une fleur et expliquez lui les conséquences,
    - apprenez à votre enfant à reconnaître les plantes toxiques,
    - ne plantez pas de plantes dangereuses à proximité de leurs aires de jeu, de la balançoire ou de leur bac à sable,
    - pensez à vous laver les mains après le jardinage et avant de jouer avec bébé.

    Savoir réagir après intoxication par une plante d'extérieur

    En cas de contact par la plante verte :
    1) Rincez abondamment la peau à l'eau en laissant couler de l'eau propre sur la partie contaminée pendant au moins 15 minutes,
    2) Ne laissez pas l'enfant au soleil,
    3) N'appliquez ni crème, ni pommade sans avis médical,
    4) Consultez un médecin ou demandez conseil à un pharmacien ou à un centre anti-poison.

    En cas d'ingestion de la plante verte et si l'enfant est conscient:
    1) Sortez les morceaux de plante qui restent dans la bouche de l'enfant et conservez-les.
    2) Donnez-lui à boire beaucoup d'eau.
    3) Appelez le centre anti-poison, un médecin ou composez le 15, sans attendre l'apparition de symptômes.
    4) Ne faites pas vomir votre enfant sans avis médical mais si il vomit de lui même, conservez la vomissure. Ainsi, soyez vigilant et surveillez bien votre bébé dans ses découvertes botaniques.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique